A propos & mandat


Une réponse européenne aux besoins des forces de sécurité intérieure maliennes ...

EUCAP Sahel Mali est une mission civile de l Union européenne avec son siège à Bamako, au Mali. Elle a été lancée le 15 janvier 2015, à la suite d'une invitation officielle du gouvernement malien à aider les forces de sécurité intérieure à réaffirmer l'autorité du gouvernement sur l'ensemble du pays, suite à la «crise du Nord du Mali» qui a laissé une grande partie du pays sous de contrôle de diverses factions.

La crise a également souligné la nécessité d'améliorer les pratiques de gouvernance et les capacités institutionnelles pour permettre aux populations du Mali d'exercer pleinement leurs droits, y compris le droit à la sécurité et à la justice. Rétablir la sécurité et la paix durable au Mali revêt une importance cruciale pour l'Afrique et l'Europe. EUCAP Sahel Mali est un élément important de l'approche régionale adoptée dans la stratégie de l'UE pour la sécurité et le développement au Sahel.

La mission fournit des experts en conseil stratégique et en formation à la Police, à la Gendarmerie et à la Garde nationale du Mali et aux ministères concernés afin de soutenir la réforme dans le secteur de la sécurité. EUCAP Sahel Mali soutient le désir de l'État malien de moderniser ses forces de sécurité et de leur permettre de répondre plus efficacement au besoin de protection de toute la population malienne dans tout le pays. Cela constitue un élément important de l'approche régionale dans la stratégie de sécurité et de développement de l'UE pour le Sahel.

Le mandat

Le 15 avril 2014, le Conseil de l Union européenne a approuvé le mandat de EUCAP Sahel Mali (décision du Conseil 2014/219/PESC).

Afin de soutenir les efforts actifs du Mali visant à rétablir l'autorité de l'État et en étroite coordination avec d'autres partenaires internationaux, en particulier la délégation de L'UE et la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies au Mali (MINUSMA), EUCAP Sahel Mali fournit une assistance et des conseils à la police nationale, à la gendarmerie nationale et à la garde nationale dans la mise en œuvre de la réforme de la sécurité établie par le nouveau gouvernement, en vue de:

  • Améliorer leur efficacité opérationnelle
  • Rétablissement de leurs chaînes hiérarchiques respectives
  • Renforcer le rôle des autorités judiciaires et administratives en matière de gestion et de contrôle de leurs missions
  • Faciliter leur redéploiement vers le nord du pays

Après la revue stratégique de la mission en 2016 - après les 18 premiers mois au Mali - deux recommandations principales ont été faites:

  • Recommendation 1: (a) de prolonger le mandat pour 24 mois et; (b) de garder les 3 piliers conseil, formation et coopération & coordination
  • Recommendation 2: renforcer le mandat afin de:
    • renforcer la capacité des forces de sécurité intérieure maliennes dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé
    • Soutenir le Mali dans la gestion des flux migratoires et de la gestion des frontières
    • Ouvrir les formations aux forces de sécurité intérieure d'autres pays du G5 Sahel, sur invitation du Mali
    • Soutenir la régionalisation en insérant des officiers de liaison dans d'autres pays du G5 Sahel
    • Déployer progressivement des missions de conseil et de formation dans les régions du Mali

Ces recommandations ont été incorporées dans un mandat renouvelé qui a été adopté le 11 janvier 2008, le Conseil de l'UE. Le mandat renouvelé prolonge la mission d'EUCAP Sahel Mali jusqu'à Janvier 2019 et incorpore une référence à «l'Accord pour la paix et la réconciliation» et des instructions pour contribuer à l'inter-opérabilité et à la coordination des forces de sécurité intéreures des pays du G5 Sahel d'un part et des forces de sécurité intérieure maliennes de l'autre.